vendredi 20 janvier 2017

Nerja: mon coup de coeur espagnol





Récit d’une escapade


Je suis arrivée à Nerja un peu par hasard. Je me suis levée à Malaga par un magnifique matin de février et je décidai de prendre l’autobus pour aller voir une nouvelle ville que je ne connaissais pas. Mon choix s’est porté sur Nerja qui n’était pas très loin et dont j’avais vaguement entendu parler pour ses grottes. Près d’une heure plus tard, j’ai donc débarqué au coeur de cette station balnéaire de la Costa Del Sol qui a toutefois su être préservée de l’urbanisation touristique de masse de la côte espagnole.

Plaza de Espana
Église de El Salvador

Je ne sais pas si c'est le soleil, la douceur de la ville ou sa couleur typique des constructions andalouses qui m'a le plus touchée mais tout de suite, j'ai eu un coup de foudre pour Nerja. Il faut prendre le temps de flâner dans ses rues, de sentir la mer qui se devine au bout d'une allée, de poser les yeux sur la vie qui s'y déroule, de s'arrêter sur l'une de ses agréables places pour ressentir cette sensation de bien-être.


Balcon de l'Europe

Balcon de l'Europe

«Il faut prendre le temps de flâner dans ses rues, de sentir la mer qui se devine au bout d'une allée, de poser les yeux sur la vie qui s'y déroule, de se poser sur l'une de ses agréables places pour ressentir cette sensation de bien-être.»



En atteignant le fameux Balcon de l'Europe j'ai été éblouie par la beauté des lieux. J'y serais restée des heures à admirer le bleu de la mer qui s'étirait à l'infini mais aussi les couleurs des barques amarrées dans les criques sablonneuses et qui ressortaient du paysage. Nerja compte des dizaines de plages tout le long de sa côte, de la plus fréquentée à la mieux cachée.  Et parce qu'il fait si beau, quoi de mieux que de s'y prélasser pendant un moment!




«J'y serais restée des heures à admirer le bleu de la mer qui s'étirait à l'infini mais aussi les couleurs des barques amarrées dans les criques sablonneuses et qui ressortaient du paysage.»




Si le besoin de se dégourdir les jambes se fait sentir, optez pour une marche en montagne au Parc Naturel de Las Sierras de Tejeda, Almijara et Alhama qui s’élève au-delà de la ville. Des crêtes pouvant atteindre 1500 mètres, des ravins et des grottes parsèment le paysage.







La plus célèbre de ces grottes est justement celle de Nerja (Cueva de Nerjas). L’autobus y fait d’ailleurs un arrêt. Découverte par des jeunes en 1959, il s’agit d’un trésor géologique et préhistorique. Seulement le tiers de ses 4283 mètres de longueur sont accessibles au public. J’y suis arrivée en milieu d’après-midi, juste au moment de la pause. En attendant la réouverture de 16h00, j’ai amplement de temps pour profiter du site et de sa vue, à la fois sur la mer et la montagne.

Sur le site de la grotte de Nerjas




«J’ai amplement de temps pour visiter le site et sa vue, à la fois sur la mer et la montagne.»



On peut visiter plusieurs galeries de cette grotte, certaines étant réellement impressionnantes. Toutefois, j’ai été un peu déçue de n’apercevoir que très peu de peintures rupestres (la très grande majorité est préservée du public et date de plus de 40 000 ans).





La visite étant complétée, je dois quitter Nerja à contre-coeur. Par la fenêtre de l’autobus qui me ramène, je m’emplis les yeux de la beauté de ses paysages. Nerja, je reviendrai!

L'Andalousie vous parle??? Découvrez maintenant Malaga ou Grenade en suivant ces liens:

- Découvrir Malaga  en 7 étapes faciles!


- Grenade l'envoûtante






6 commentaires:

  1. Il y a vraiment une atmosphère qui ressort dans tes photos, je comprends tout à fait ton coup de coeur. :)

    RépondreEffacer
  2. Du coup j´ai tres envie de visiter ce village magnifique!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. N'hésitez pas vous ne regretterez pas! Je me fais souvent dire par d'autres visiteurs que ce fut également un coup de coeur pour eux.

      Effacer
  3. Ça a vraiment l'air magnifique, la vue du balcon d'Europe déjà rien qu'à travers les photos est sublime!

    RépondreEffacer