vendredi 7 juin 2019

Les routes de Baie Saint-Paul




Charlevoix
Les routes de Baie Saint-Paul


Baie Saint-Paul, dans la belle région de Charlevoix, est une ville située entre fleuve et montagnes où se rencontre une multitude de routes toutes plus diversifiées les unes que les autres et qui plairont à tous, que vous soyez plus aventuriers ou plus mondains! Entre nature et culture, petit ou gros budget, frugal ou gastronome, on y trouve de tout, dans un décor enchanteur. Pour les lecteurs français qui ne la connaissent pas, je la comparerais à Aix-en-Provence par sa taille, son ambiance et l’attirance qu’elle provoque chez les voyageurs. J’étais déjà passé par Baie Saint-Paul mais je n’y étais jamais restée plus longtemps que quelques heures et, il y a quelques semaines, j’ai emprunté ces nombreuses routes lors d’un long week-end que je vous présente ici.




La route culture

Baie Saint-Paul est une ville d’art. En témoigne son musée d’art contemporain renommé qui trône en plein centre-ville, ses nombreuses galeries d’art parsemées un peu partout mais aussi l’art urbain qui s’affiche au détour de ses rues. Ce n’est pas pour rien que nombre de nos artistes ont choisi la région pour s’inspirer. S’il y a bien un endroit de la province où les amateurs de beaux-arts sont comblés, c’est ici!

L'art s'affiche dans les rues de Baie Saint-Paul



Mais Baie Saint-Paul, en matière de culture, c’est aussi une ville d’Histoire. On peut d’ailleurs suivre son circuit historique qui rend hommage à ses pionniers. Colonisée dès le XVIIe siècle, elle fut l’hôte, comme bien d’autres endroits du Québec, de quelques congrégations religieuses vouées à l’éducation ou à la santé des habitants. Et c’est ici que je veux vous parler d’un formidable endroit qui constituera à coup sûr le meilleur bon plan de votre séjour et j’ai nommé, l’Auberge des Balcons!



L’Auberge des Balcons est d’abord une auberge de jeunesse offrant toutes les commodités nécessaires (cuisine, chambres en dortoir ou privées simples, doubles et triples, salles de bain complètes et bien située) et surtout, à des prix imbattables. C’est ce qui m’a d’ailleurs convaincue d’aller voir de plus près (moins de $35 la nuit, taxes incluses, en chambre privée, je ne pouvais refuser plus belle offre). Installée dans l’ancien couvent des Petites Franciscaines de Marie, parfaitement conservé, on y trouve également une salle commune accueillant des spectacles sur sa scène, un café fort sympathique et ludique (dont je vous reparle plus loin), de grands balcons pour se détendre avec vue sur le fleuve et le musée des Petites Franciscaines de Marie retraçant leur parcours à travers les siècles (puisqu’elles y ont tenu école, orphelinat, hôpital, boulangerie et jardins) et dont la visite se termine dans leur magnifique chapelle blanche et dorée.





La route nature

La région de Charlevoix est traversée par deux routes «nature» qui valent toutes deux le déplacement tant leur beauté est remarquable. D’abord la route du fleuve que l’on aperçoit dès notre arrivée sur le territoire et dont la seule image a pour effet de provoquer un apaisement instantané! Pour admirer au plus près notre majestueux Saint-Laurent, vous pouvez vous rendre au Quai de Baie Saint-Paul et longer la dune ou vous balader dans les sentiers du boisé de Baie Saint-Paul (juste derrière l’auberge, après avoir croisé le cimetière des Petites Franciscaines) pour atteindre la rive et observer au passage les envolées des grandes oies blanches.





Puis, il y a aussi la route des montagnes qui vous mène directement au Parc National des Grands-Jardins (exploité par la SÉPAQ). Ici, le sentier vedette, c’est celui du Mont du Lac des Cygnes qui culmine à 980 mètres pour offrir une incroyable vue sur la chaîne des Laurentides (qui, à mon grand étonnement et selon Wikipédia, serait la plus vieille chaîne de montagnes du monde) mais surtout, sur le cratère de Charlevoix que l’on devine entre les vallées, descendant jusqu’au fleuve et issu d’un ancien météorite qui s’y était écrasé. Lors de mon passage, il restait encore de la neige au sol, bien compacte et glacée, ce qui n’a pas facilité la randonnée mais l’été qui pointe le bout de son nez (difficilement^^) devrait la rendre plus agréable et accessible. Pour les moins hardis, on y trouve tout un réseau de sentiers bien balisés et plus faciles qui atteignent aussi de beaux points de vue.







La route des saveurs

Charlevoix regorge de petits producteurs locaux et d’adresses gourmandes. La région a d’ailleurs élaboré sa route des saveurs. Ici, les foodies sont rois. Lorsque l’emblème de ce coin de pays est un illustre fromage, le Migneron de Charlevoix, ça dit tout! Au cours d’une seule fin de semaine, j’y ai déniché une bonne dizaine d’excellentes adresses et je tiens à partager mes coups de coeur avec vous. Ne me remerciez surtout pas pour ce dévouement, tout le plaisir était pour moi!



Outre le fameux Migneron, il existe un large choix de fromages par ici (et pas seulement le cheddar en grains ^^). À la Laiterie de Charlevoix, on en découvre plusieurs dont l’Origine de Charlevoix qui rappelle le Reblochon (un délice) ou le Fleurmier à pâte molle et croûte fleurie. Cette fromagerie, tenue depuis 4 générations, a même réintroduit la vache canadienne dans ses pâturages pour s’assurer d’une agriculture authentique.

1167 boulevard Mgr de Laval, Baie Saint-Paul



Le canard de Charlevoix élevé en liberté est aussi réputé. C’est à La Ferme Basque de Charlevoix dans le village voisin de Saint-Urbain (sur la route pour le parc) que je suis partie à sa rencontre. Un savoir-faire artisanal, un foie gras exquis et le souvenir d’un cassoulet toulousain furent les moments forts de cette visite.

813 rue Saint-Édouard, Saint-Urbain



S’il y a bien un élément de base en cuisine, c’est le pain mais il est souvent difficile (du moins, en région) de trouver du vrai bon pain. À la boulangerie À Chacun son Pain, j’ai trouvé mon bonheur. Une grande variété de pains artisanaux y sont offerts mais aussi viennoiseries, soupes et sandwiches aux saveurs originales, parfait pour vous accompagner en randonnée.

1006 Boulevard Mgr de Laval, Baie Saint-Paul




Passer un séjour à Baie Saint-Paul sans café représente sûrement un défi pour plusieurs d’entre vous. Ça tombe bien, j’y ai testé deux cafés fort sympathiques. D’abord le Mousse Café, coopérative de solidarité et lieu familial où l'on retrouve également une boutique et ayant pour mission d’offrir des produits de la région et un espace ludique et créatif. Attenant à l’auberge et situé lui aussi dans la Maison Mère de la congrégation, c’est l’emplacement idéal pour les déjeuners. 

63 rue Ambroise-Fafard, Baie Saint-Paul




Je me suis aussi arrêtée au Café Arômes et Saveurs, en plein centre, où de vrais maîtres barista évoluent derrière une vitrine emplie de délices charlevoisiens. Ne manquez pas de passer dans la pièce de devant, une confiserie où il est impossible de résister bien longtemps!

64 rue Saint-Jean-Baptiste, Baie Saint-Paul




Un long week-end et de la randonnée, ça donne soif! Et comme j’aime beaucoup le cidre, je ne pouvais pas passer à côté de la Cidrerie et Vergers Pedneault, un incontournable de la région et une histoire familiale qui remonte en 1918. L’entreprise de l’Isle-aux-Coudres récolte pommes mais aussi poires, prunes et cerises pour fabriquer ses nectars et elle a une boutique en plein Baie Saint-Paul. Vous essaierez leur cidre Le Pednault (80% pomme et 20% cerise) et m’en redonnerez des nouvelles!

74 rue Saint-Jean-Baptiste, Baie Saint-Paul




Qui dit boire, dit aussi bière et ça tombe bien, le restaurant Le Saint-Pub est l’endroit tout désigné pour tester les bières de la microbrasserie Charlevoix, brassées entre ses murs, que l’on accompagne souvent de leur smoked meat mariné à la bière que l’on dit remarquable. Lors de mon passage, saison oblige, j’ai eu droit au mac n’ cheese au homard et j’en salive encore!

2 rue Racine, Baie Saint-Paul




Enfin, pour goûter pleinement au terroir de Charlevoix, je vous amène à ma dernière adresse découverte lors de ce séjour : l’Orange Bistro. Un restaurant sans prétention, où l’on mange sur la grande terrasse ou sous la verrière et qui fait la part belle aux fromages et viandes biologiques d’ici. Et si l’auberge de jeunesse ce n’est pas vraiment pour vous, sachez que l’établissement offre aussi de belles chambres de style victorienne ou contemporaine.

29 rue Ambroise-Fafard, Baie Saint-Paul





On m'avait fait bien d'autres recommandations avant le départ mais le temps limité et le hasard des balades m'a empêchée de toutes les essayer. Si vous passez par Baie Saint-Paul, n'hésitez pas à me faire connaître vos découvertes!

Alors? Vous cherchez encore votre destination pour cet été? Votre cœur balance entre des vacances actives, gourmandes ou contemplatives? Ne cherchez plus puisque Baie Saint-Paul allie tout ça et comblera toutes vos attentes!





Vous pouvez également prolonger vos vacances en séjournant dans la région voisine de la Côte-de-Beaupré par ici.



VOUS AIMEZ? ÉPINGLEZ-MOI!


2 commentaires:

  1. Ton article est très complet. Cela donne envie de venir découvrir cette région

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! En fait, il n'est pas si complet puisque mon seul regret est d'avoir manqué de temps pour tester d'autres adresses gourmandes! Elles sont infinies dans la région. ;)

      Effacer